Les meilleurs endroits pour apprendre à conduire

endroits pour apprendre à conduire

Suivre un cours de conduite peut être très amusant, surtout si vous optez pour un cours de conduite en ligne qui vous permet d’apprendre les règles de la route dans le confort et la commodité de votre propre maison.

Mais une fois que vous avez terminé le volet éducatif en classe de la formation à la conduite et que vous avez appris tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la sécurité routière, l’étape suivante pour être à l’aise avec la sécurité routière et appliquer vos connaissances en matière de formation à la conduite est évidente : prenez le volant pour mettre en pratique tout ce qui a été prêché.

Mais par où commencer ? Peut-on prendre le volant et conduire en toute sécurité ?

C’est là que les parents entrent en jeu. Une fois que vous aurez votre permis d’apprenti conducteur, vous pourrez prendre le volant, à condition qu’une personne possédant un permis de conduire et des années d’expérience soit à vos côtés sur le siège avant. Voici quelques conseils sur les meilleurs endroits pour commencer à apprendre à conduire.

Commencer dans un parking vide

Les parkings vides peuvent aider à simuler un environnement routier réel tout en minimisant les dangers qui accompagnent la conduite sur la route. L’un des meilleurs endroits pour apprendre à conduire est le parking d’une école en dehors des heures de bureau. Si vous attendez le week-end, le soir ou un jour férié, le parking de l’école sera probablement vide. Vous pouvez également trouver un parking vide en vous rendant dans un centre commercial fermé.

La première fois qu’un élève de l’auto-école prend le volant, il se peut très bien qu’il soit avec ses parents. N’ayant jamais pris le volant d’une voiture, la dernière chose que vous souhaitez est de vous retrouver au milieu d’un carrefour très fréquenté sans être à l’aise pour conduire un véhicule à moteur.

Un grand parking ouvert peut vous aider à vous sentir à l’aise pour diriger, mettre les gaz, freiner et tourner. Bien sûr, vous avez déjà entendu parler de la façon de tourner à gauche dans un cours de conduite. Mais en parler et le faire réellement sont deux choses complètement différentes. Vous pourrez vous faire une idée de la façon dont un véhicule réagit réellement au contrôle humain dans un environnement plus sûr.

De plus, avec toutes ces places de parking vides, vous avez l’occasion parfaite de vous entraîner au stationnement. Faites un virage à droite pour vous placer. Tournez à gauche pour vous placer. Revenez sur votre place. Faites un virage en trois points pour vous retourner. Les possibilités d’appliquer vos connaissances en matière de conduite automobile sont infinies.

Vous pouvez même transformer ce parking en une rue principale simulée. Installez des pylônes et simulez des véhicules garés, des piétons, des bordures de trottoir, des panneaux d’arrêt, des feux de circulation et d’autres choses que vous vivriez sur la route. Cela vous aidera à préparer votre cours de conduite automobile avant de prendre la route dans un environnement réel.

S’installer sur des parkings plus fréquentés

Une fois que vous êtes à l’aise avec les principes de base de la conduite (direction, freinage, virage, marche arrière, stationnement), rendez-vous dans un parking plus grand et plus fréquenté. Vous pouvez vous rendre dans un centre commercial ou une galerie marchande pendant les heures d’ouverture.

Prenez les compétences que vous apprenez et commencez à les utiliser avec d’autres conducteurs. Maintenant, au lieu de vous garer dans un parking vide, essayez de vous garer à côté d’une voiture déjà garée. Faites ensuite marche arrière avec une autre rangée de voitures derrière vous.

Vous pouvez faire le tour du parking et prétendre qu’il s’agit de véritables rues. Il existe plusieurs zones dans les parkings qui font office de petites intersections. L’important est de commencer à vous sentir à l’aise avec les autres véhicules sur la route.

Vous pouvez aussi essayer le simulateur de conduite automobile comme outil adapté à tous ceux qui souhaitent apprendre à conduire. Il est conçu par bon nombre d’entreprises tel que evenkit.fr.

Pratique sur différents types de routes

Veillez à vous entraîner à la conduite sur différents types de routes, comme l’asphalte, la terre et le gravier. La voiture se comporte différemment selon le type de route, il est donc important d’avoir un bon feeling pour chacun. Vous remarquerez peut-être que la direction et l’accélération varient en fonction de la route.

Trouvez des routes secondaires moins fréquentées pour vous exercer à la conduite sur ces différents types de routes.

Trouvez des routes avec des limitations de vitesse différentes

Conduisez sur des routes dont les limites de vitesse sont variées afin de vous habituer à la sensation de rouler à 25 mph contre 35 mph, contre 40 mph. Une fois que vous aurez suffisamment d’entraînement, vous pourrez vous faire une bonne idée de votre vitesse sans même regarder le compteur de vitesse.

Pour l’instant, il suffit de s’entraîner à une vitesse jusqu’à ce que vous vous sentiez à l’aise, puis de passer à une vitesse plus rapide jusqu’à ce que vous vous sentiez à l’aise. N’oubliez pas de revenir à la vitesse la plus lente par la suite, afin d’avoir une bonne idée de ce que vous ressentez à chaque vitesse.

Conduire sur des routes dont les conditions météorologiques et de visibilité sont différentes

Pratiquez la conduite dans des conditions météorologiques et de visibilité différentes. Essayez de conduire sous la pluie et dans la neige. La route est très différente lorsqu’il pleut ou qu’il neige, surtout s’il s’agit de la première pluie de la saison. Vous devez également vous assurer que vous pouvez enfiler l’équipement de neige approprié, comme des câbles ou des chaînes.

Vous devez également vous entraîner à conduire la nuit. La conduite de nuit pose de nouveaux défis en raison de la visibilité réduite et de la nécessité d’être très prudent vis-à-vis des autres conducteurs et des piétons.

Lorsque vous vous sentirez à l’aise pour conduire sous la pluie et la nuit, vous devriez combiner les deux. Bien qu’il soit plus difficile de conduire la nuit sous la pluie, c’est une compétence importante à acquérir et une situation que vous rencontrerez probablement souvent.

S’entraîner à utiliser les bretelles d’accès et de sortie de l’autoroute

Une fois que vous avez maîtrisé les bases de la conduite sur différents types de routes avec des limitations de vitesse variables et dans des conditions météorologiques et de visibilité différentes, vous devez vous rendre sur l’autoroute. Commencez par vous habituer à entrer et à sortir de l’autoroute. Entrez sur l’autoroute et prenez la sortie suivante, vous pouvez faire demi-tour et faire la marche arrière. Assurez-vous que vous vous sentez très à l’aise pour monter et descendre de l’autoroute et pour atteindre la vitesse de l’autoroute.

En conclusion…

N’oubliez pas que lorsqu’il s’agit de mettre en pratique tout ce que vous avez appris dans le cadre de votre formation de conducteur, la sécurité passe toujours en premier. Même lorsque vous vous exercez dans un parking vide, faites toujours preuve de prudence et assurez-vous que vous respectez le code de la route et les lois en vigueur dans votre région.