Quelques conseils pour vos prochaines vacances en camping

camping dans la nature

Dernière modification le : by Antoine Dubreuil

Vous avez soif d’aventure ? Vous rêvez de vous délecter enfin de liberté en passant vos vacances sous la tente ou en camping-car ? Vous en avez assez des chambres d’hôtel sans éclat et des petits déjeuners qui se terminent à 9 heures pile ?

Alors rendez-vous au camping et que votre aventure commence ! Nous avons rassemblé quelques conseils pour que vos premières vacances en camping soient un jeu d’enfant. Le meilleur dans tout ça ? Vous pouvez personnaliser votre voyage en fonction de vos envies et de vos besoins, car le camping, c’est ce que vous en faites ! Et afin de bien profiter, lisez aussi notre guide sur les choses à faire et à ne pas faire en camping !

Comment trouver le bon camping ?

Vous avez le choix entre plusieurs options : vous voulez séjourner dans un petit camping au bord de la mer ? Peut-être voulez-vous vous offrir des vacances sur un grand site avec sauna et spa ? Ou peut-être qu’un simple camping de montagne avec des tentes vous suffit ? Il existe plus de 23 000 campings en Europe, vous trouverez forcément votre bonheur.

Les campeurs débutants doivent procéder étape par étape : Plutôt que de partir pour une grande tournée, commencez par chercher un camping à proximité et faites-vous une idée du camping. Certains recommandent de rester sur un site plus petit avant de passer vos vacances dans un grand parc de vacances, mais cela dépend entièrement de vous. Que vous préfériez la simplicité et le confort, ou que vous préfériez un programme d’animation animé et un grand choix d’équipements, le meilleur du camping, c’est qu’il y a un camping pour tout le monde.

Sur camping.info, vous pouvez trouver presque tous les campings d’Europe, voir quelles sont les caractéristiques de chaque camping et lire les avis d’autres campeurs pour vous aider à prendre votre décision. Vous pouvez rechercher des campings sur la carte, réduire votre sélection à l’aide de divers filtres ou parcourir le Top 100 des campings européens de la communauté de ce site. Il existe même des sites pour certains types de campeurs, notamment les familles, les naturistes et les surfeurs.

En bref : il y a de nombreuses façons de trouver le site de camping qui vous convient le mieux !

Conseils pour le choix d’un emplacement de camping

Une fois que vous avez réfléchi à l’endroit où vous souhaitez aller et à la manière dont vous comptez vous y rendre, vous pouvez passer un peu de temps à examiner de plus près ce que chaque site a à offrir, afin de choisir celui qui vous convient le mieux.

Divisé ou indivisible ? De nombreux campings divisent leurs terrains en emplacements définis, ce qui donne à chaque campeur un espace spécifique. Parfois, ces emplacements sont même bordés de buissons et de haies, ce qui montre clairement combien vous pouvez vous étaler.

Les petits campings naturels comme les Restanques sont généralement non divisés, ce qui signifie que vous pouvez installer votre tente ou garer votre campeur sur n’importe quel emplacement libre. Si vous campez sur un camping qui n’est pas strictement divisé en emplacements, veillez à garder suffisamment d’espace entre vous et votre voisin ; de cette façon, vous n’empiéterez pas sur leur vie privée, ni sur la vôtre. Néanmoins, ce n’est pas toujours le cas et de petits camping familiaux comme les Restanques (Verdon) proposent des emplacements de camping bien déterminés.

Comparaison des prix

Les prix par nuit sur les campings européens sont aussi divers que les équipements de chaque site. En Suisse, par exemple, c’est vous qui dépensez le plus en moyenne. En revanche, le Belarus est le pays d’Europe où le camping est le plus abordable. En Allemagne, les campings facturent en moyenne 23,83 euros par nuit, ce qui les place au milieu de la fourchette de prix européenne.

Bien qu’ils se situent dans la moyenne en termes de prix, les campings allemands ont tendance à disposer d’équipements de qualité supérieure et d’un service clientèle de premier ordre. En plus du prix de la nuitée pour votre emplacement ou votre hébergement, il n’est pas rare que les campings facturent une redevance pour chaque client ou ajoutent une taxe de séjour.

Vous devrez peut-être aussi payer un supplément si vous emmenez un chien, si vous utilisez les douches ou si vous voulez vous connecter au Wi-Fi. En règle générale, vous trouverez une liste détaillée des prix et des tarifs sur le site web du camping. Et en parlant de douches : Certains campings ont des douches à jetons, alors n’oubliez pas d’apporter de l’argent liquide !

Haute ou basse saison ?

Le fait de camper en haute ou en basse saison peut avoir un impact sur la disponibilité et les prix. Pendant les vacances scolaires, de nombreuses familles avec enfants sont sur la route et se rendent dans leurs campings préférés. Il n’est donc pas surprenant que cela ait une incidence sur le prix et la disponibilité des emplacements.

Si vous prévoyez de voyager pendant la haute saison, nous vous recommandons de réserver un emplacement à l’avance ou de réserver directement. En basse saison et en hiver, vous n’aurez généralement aucun problème pour obtenir un emplacement, ce qui signifie que vous pouvez être relativement spontané.

Conseil : réservez vos vacances en camping en ligne ou appelez les propriétaires ! Vous vous épargnerez ainsi le tracas d’échanger des dizaines d’e-mails, et vous recevrez immédiatement une confirmation de réservation, ce qui vous permettra de vous détendre et d’attendre votre voyage avec impatience.

Trouver des commerces dans les environs

Le camping que vous avez choisi possède-t-il un petit kiosque ou peut-être même un supermarché ? Parfait, vous pouvez alors pousser un soupir de soulagement car vous n’avez pas à vous soucier de savoir où vous achèterez vos courses.

De nombreux campings disposent d’une boulangerie sur place, ce qui vous permet de vous procurer des petits pains ou des pâtisseries frais pour le petit déjeuner.

Renseignez-vous à l’avance pour savoir où se trouvent les magasins les plus proches du camping. Vous pouvez aussi vous arrêter pour acheter de la nourriture et des boissons sur le chemin du camping. Mais ce n’est pas une obligation absolue ; faites ce qui vous convient.

Un campeur peut préférer faire ses courses à la maison avant de partir en vacances, tandis qu’un autre peut vouloir manger au restaurant tous les soirs. Bien entendu, si vous prévoyez de faire la cuisine, il vous faudra plus que des ingrédients : Nous avons établi une liste de colisage pour votre cuisine de camping, afin que vous n’oubliiez rien d’important !

Quel équipement choisir ?

Les opinions divergent quant au matériel de camping nécessaire. Certains campeurs préfèrent la simplicité et le minimalisme, n’emportant avec eux qu’une tente, un tapis de sol et un sac de couchage. D’autres disposent des dernières technologies à bord, remplissent complètement leur réfrigérateur, préparent leur grill préféré et apportent une variété de chaises longues « au cas où ».

Vous devrez tenir compte de votre mode de transport lorsque vous ferez vos valises. Vous ne pourrez naturellement pas en apporter autant si vous allez d’un camping à l’autre à vélo que si vous conduisez un camping-car plus grand. Dans la plupart des cas, cependant, moins c’est plus. De toute façon, les choses ne seront probablement pas parfaites la première fois, et vous laisserez certainement quelque chose que vous voudrez emporter avec vous lors de votre prochain voyage en camping.

Au camping – Et maintenant ?

Les campings ont généralement des heures fixes d’arrivée et de départ. Renseignez-vous à l’avance pour savoir quand vous pouvez vous enregistrer et quand vous devez partir. De nombreux campings prennent des pauses à la mi-journée, pendant lesquelles les campeurs ne peuvent pas s’enregistrer ou partir. À votre arrivée, rendez-vous à la réception pour vous inscrire et vous renseigner sur le règlement du camping.

Comme de nombreux campings sont exploités par leurs propriétaires, vous pouvez profiter de cette occasion pour poser toutes les questions qui vous viennent à l’esprit pendant vos premières vacances en camping. Combien de temps le kiosque est-il ouvert ? Où puis-je jeter mes déchets ? Où se trouvent les sanitaires ? N’ayez pas peur de leur dire que vous êtes campeur pour la première fois ; ainsi, le personnel pourra vous accueillir.

Laissez vos vacances commencer Une fois que vous avez monté votre tente ou garé votre camping-car et que vous vous êtes installé dans votre nouvelle maison, tout peut commencer.

C’est la meilleure partie du camping, et vous pouvez utiliser le temps comme bon vous semble. Profitez de la beauté du grand air, ou discutez avec vos voisins. Les campeurs sont souvent très ouverts et prêts à aider les débutants. Bien entendu, chaque camping est unique dans cette perspective également.

Sur certains sites, les campeurs restent discrets et anonymes, tandis que sur d’autres, il existe un fort sentiment d’appartenance à la communauté. Vous serez en mesure de savoir assez rapidement sur quel type de camping vous vous trouvez.

Quoi qu’il en soit, vous voudrez éviter de faire des faux pas embarrassants en camping : Grâce à nos sept conseils, vous maîtriserez l’étiquette du camping et deviendrez en un rien de temps le voisin de camping préféré de tous.

Mais ce que vous devez absolument prendre à cœur :

Amusez-vous bien et faites-vous plaisir. Le camping est une excellente occasion de laisser les choses aller. Ne vous stressez pas et vivez un peu. Ce sera automatiquement une aventure.

Nous espérons que vous passerez un bon moment lors de vos premières vacances en camping et que certains de ces conseils vous seront utiles. À la fin de vos vacances, vous pourrez partager vos expériences avec d’autres campeurs en notant le camping que vous avez visité ou en téléchargeant des photos de votre voyage. Bon camping !