Comment se passe un contrôle pour l’amiante ?

controle-amiante

Selon la zone géographique, le type du logement ou encore son ancienneté, un diagnostic amiante peut être obligatoire dans le cadre de sa vente, sa location, sa démolition ou sa remise en état. L’amiante est une matière, constituée de fibres pour optimiser l’isolation. Cependant, après le début du mois de juillet 1997, son usage est interdit malgré ses inconvénients pour la santé.  

Cancer, maladies respiratoires, etc., l’amiante peut causer des dégâts. Les logements qui datent d’avant juillet 1997 doivent alors passer par un diagnostic amiante dont le but de limiter les risques qu’elle peut causer chez les futurs acquéreurs ou locataires du bien. Voici plus d’informations concernant ce type de diagnostic.  

Le diagnostic amiante, c’est quoi ?  

Faisant partie des diagnostics immobiliers obligatoires pour certains types de bâtiment, le diagnostic amiante ne doit être fait que par un professionnel certifié. Son résultat rejoint le dossier technique du bâti au même titre que celui du gaz, termite, DPE, électrique, plomb, etc., et il est aussi à remettre entre les mains des futurs acquéreurs.  

Ce type de diagnostic consiste à faire une détection s’il y a présence d’amiante dans le logement et d’éradiquer ses dangers.  

Le diagnostic amiante comme le diagnostic plomb ne concerne pas obligatoirement les mêmes parties du bâtiment. S’il s’agit d’une maison individuelle, il peut porter sur l’ensemble de l’habitat. Outre les pièces à vivre, le garage, le local technique de la piscine, la cabane de jardin ou encore la grange et le grenier sont compris dans le diagnostic. Dans le cas d’un appartement faisant partie d’un immeuble, les parties privatives seulement sont concernées. Les couloirs collectifs, les escaliers, les ascenseurs, le hall d’entrée sont alors exclus du diagnostic.  

Le diagnostic amiante n’est pas à unir au contrat de location. Néanmoins, le locataire a tout à fait le droit de le demander. C’est au propriétaire ou à son mandataire que revient la charge relative à ce diagnostic.  

Pour ce qui est de la durée de validité d’un diagnostic amiante, s’il n’y a aucune trace d’amiante, le résultat a une validité infinie. Si le score est 1, le diagnostic a une validité de 3 ans. Si le score est de 2, une mesure d’empoussièrement est à faire dans un délai de 3 mois. Et dans le cas d’un score de 3, le propriétaire devra demander des travaux de retrait ou de confinement.  

Déroulement du diagnostic amiante  

Habituellement, le diagnostic amiante se passe en 4 étapes bien distinctes. La première étape est le repérage. Le professionnel qui réalise l’opération utilise des outils spécifiques dont un détecteur d’amiante portatif pour détecter la moindre présence d’amiante dans les éléments obligatoires à inspecter. Cela peut aussi se faire visuellement.  

La seconde étape est les mesures et travaux. A ce stade, le diagnostiqueur amiante évaluera l’état de dégradation des matériaux pourvus d’amiante en recommandant les mesures et les travaux à effectuer, si jamais la dégradation semble être importante au niveau des matériaux contenant l’amiante.  

La troisième étape est le diagnostic proprement dit. Le professionnel certifié indique tous les recoins qui ont été inspecté et donne les résultats sur chacune de ces pièces.  

Et la dernière étape est le rapport. Il s’agit de l’établissement du document final contenant le rapport du diagnostic amiante. Le diagnostiqueur et le propriétaire y déposent leurs signatures. 

D’autres informations à savoir concernant le diagnostic amiante 

Comme tous les diagnostics immobiliers, le diagnostic amiante ne peut être pris en main que par un expert qui a une certification. Celui-ci ne doit avoir aucun lien ni avec le propriétaire ni avec les personnes qui ont ou qui vont réaliser des travaux sur le bâti. C’est important pour que son impartialité ne soit pas remise en doute et que les résultats soient jugés fiables.  

Bien que le diagnostic peut être fait visuellement ou avec des simples appareils, dans certaines situations, le diagnostiqueur peut réaliser un prélèvement sur la zone concernée et la faire analyser afin de confirmer la présence ou non d’amiante.  

Pour ce qui est du prix de l’intervention du diagnostiqueur certifié en diagnostic amiante, cela varie généralement entre 80 et 140 euros en fonction de quelques paramètres. Outre le nombre de pièces à analyser, l’accès ainsi que la distance entre le bureau du diagnostiqueur et la maison peuvent aussi être pris en compte.