Isolation des combles : des travaux de rénovation à ne pas minimiser à l’approche de l’hiver

Bien plus que pour des raisons écologiques, se lancer dans des travaux d’isolation chez vous est important pour votre confort. Raison pour laquelle, à l’approche de l’hiver, ce sont des travaux qu’il ne faut pas minimiser. Et pour être sûr de réussir votre chantier, voici quelques informations que vous devez savoir.

L’isolation des combles doit respecter des normes

Vous ne pouvez pas faire vos travaux d’isolation des combles aux petits bonheurs la chance. Vous devez respecter des normes. Il en va de la performance énergétique de votre résidence, mais aussi de votre  confort. Et pour cause, la toiture peut être, le cas échéant, la source de 30% de déperdition de chaleur par an.

  • La norme RT 2020 a remplacé la RT2012

Pour commencer, il vous faut comprendre que la norme RT2012 ne s’applique plus. Depuis le 1er janvier de cette année 2021, c’est la norme RT2020 qui prend le relais pour toutes les nouvelles constructions et pour les travaux de rénovation. Ceci implique bien évidemment quelques changements dans le niveau de résistance à respecter dans vos combles.

Désormais, pour bien isoler la toiture de votre résidence, vous devez avoir une résistance R est égale à 10 m2. K/W. Ceci aura aussi des incidences sur le choix de l’épaisseur de vos isolants.

  • Revoir l’intégralité de l’isolation pour les biens qui datent de plus de 20 ans

Si votre immeuble date de plus de 20 ans, il est préférable de revoir intégralement votre isolation. Dans les anciennes constructions, l’isolation des murs et des combles laisse souvent à désirer. Et il est également conseillé de procéder à la rénovation de vos isolants avant de changer votre système de chauffe pour avoir une bonne performance énergétique à moindre prix dans votre résidence.

  • Un renforcement de l’isolation est possible pour les biens récents

Et malgré que vous ayez un bien récent, une rénovation des isolants peut être intéressante. C’est d’autant plus le cas si vous ressentez un changement dans la performance énergétique de votre maison depuis un certain temps.

Une remise aux normes de votre isolation des combles peut toutefois vous couter moins cher. Vous pouvez vous contenter de renforcer les isolants pour quelques euros le m2.

  • Demander un diagnostic pour être sûr de bien maitriser les choses

Pour être sûr de bien maitriser les choses, on vous conseille de demander un diagnostic professionnel de la part d’un artisan chauffagiste. En fonction du niveau de déperdition et l’état de vos isolants, il peut vous recommander une solution plus qu’une autre afin de vous faire économiser un maximum lors de la réalisation de vos travaux.

Si vous engagez le même prestataire, à savoir que, bien souvent, cette évaluation sera comprise dans les frais de prestation du chauffagiste en question.

  • Une isolation par l’intérieur ou par l’extérieur ?

Dans les faits, pour réaliser une  isolation des combles, vous avez le choix entre deux approches bien différentes. La plus courante étant l’isolation par l’intérieur. C’est plus modique et plus simple. Il s’agira d’installer les isolants entre les charpentes de votre toiture pour un peu plus de discrétion. Ce qui vous permettra aussi, au passage, d’aménager les combles pour avoir quelques m2 en plus dans votre résidence si besoin.

Mais il ne faut pas pour autant minimiser les avantages d’une isolation par l’extérieur. Et pour cause, en termes d’efficacité énergétique, c’est le must. Mais plus rare, cette technique coute tout de même plus cher.

Comment minimiser les dépenses pour vos travaux d’isolation des combles ?

Avec le coût des matériels et les frais d’intervention des artisans, l’isolation des combles peut vous couter dans les centaines d’euros par m2 en moyenne. Mais voici quelques astuces qui devraient vous permettre de faire un peu plus d’économie lors de la réalisation des travaux.

  • Comparer les offres des artisans chauffagistes

Afin de minimiser vos dépenses, la solution la plus évidente est de comparer les offres des chauffagistes. D’un prestataire à un autre, vous pourriez négocier quelques dizaines d’euros par m2.

À savoir qu’il y a plusieurs détails qui peuvent impacter sur le devis d’intervention d’un artisan spécialisé dans l’isolation des combles. Ce peut être notamment l’espace à couvrir, le type d’isolation à utiliser, etc.

  • Recourir aux aides financières en tout genre

Il existe également différents aides auxquels vous pouvez prétendre pour le financement de vos travaux d’isolation. Mais dans ce cas, vous devez faire appel obligatoirement à un artisan RGE pour la réalisation du chantier.

  • Le pacte solidaire d’isolation

Avec le pacte solidaire d’isolation, vous n’aurez à payer que 1 euro pour l’intégralité de vos travaux d’isolation des combles, voire de l’isolation de l’intégralité de votre maison. Il vous suffit de faire appel à des entreprises qui ont la possibilité de revendre le devis de vos travaux à des entreprises polluantes.

  • Le PTZ+

Les banques peuvent aussi vous proposer un crédit subventionné pour le financement à moindre coût de vos travaux. C’est le PTZ+. Le taux est, dans ce cas, pris en charge par l’État.

  • La subvention ANAH

Ces aides peuvent être combinées à la subvention proposée par l’ANAH. Il vous suffit de lui adresser une demande. En fonction de votre profil, vous pourriez bénéficier de quelques centaines d’euros d’aides.

  • Les aides locaux

Et pensez à vous informer auprès de votre Mairie pour prendre connaissance des différents aides locaux disponibles pour le genre de projet que vous songez à faire.

  • Une isolation par l’intérieur vous coutera moins cher

Par ailleurs, comme susmentionné, pour payer moins cher votre projet de rénovation, optez pour une isolation par l’intérieur. Pour ce genre de prestation, les artisans ne prennent qu’une cinquantaine d’euros par m2 environ contre plus de 150 euros par m2 pour isolation par l’extérieur.

Comment isoler correctement vos combles ?

Outre les normes, dans la pratique, comment procéder réellement à l’isolation de vos combles ? Que devez-vous savoir pour mener à bien votre chantier ?

  • Bien choisir vos isolants est important

Misez sur la qualité au lieu de la modicité quand vous choisissez vos isolants. Pour information, la tendance penche désormais un peu plus pour les fibres naturelles : animales ou végétales qui proposent une meilleure performance énergétique.

Et ne vous fiez pas simplement à l’épaisseur des isolants. Certains ne proposent pas une bonne résistance. Le mieux est de vous faire accompagner par un professionnel pour être sûr de faire le bon choix.

  • Isolation des combles et installation de pare vapeur

Par ailleurs, pour minimiser le maximum possible les déperditions de chaleur sous les combles, outre de rénover les isolants, vous devez aussi penser à installer un pare vapeur à des endroits stratégiques de votre toiture. Cela évitera que l’humidité de pénètre facilement dans votre pièce sous combles.

  • Isolation et ventilation de l’espace sous-toiture

De même, pensez à bien ventiler votre espace sous-toiture. Il en va du confort de votre pièce toute l’année et de la bonne performance énergétique de votre résidence. Un système à double flux est d’ailleurs conseillé par les experts.

  • Quand procéder à la rénovation de l’isolation de vos combles ?

Enfin, choisissez le bon moment pour procéder à la rénovation de l’isolation de vos combles. Certes, il est conseillé de commencer vos travaux pendant la période chaudepour prévenir l’hiver. Et en moyenne, une rénovation de vos isolants est à faire tous les 10 à 20 ans.