Comment installer une terrasse extérieure en bois ?

Wooden patio design- small terrace idea for modern house

Pour un aménagement esthétique, design et fonctionnel de votre extérieur en vue d’y prendre du bon temps, rien ne vaut l’installation d’une terrasse en bois. En plus d’être pratique, cette option reste accessible à tous les budgets et peut être personnalisée selon les goûts du ménage. Bien que réalisable par les bricoleurs, la pose de la terrasse doit suivre certaines étapes pour être réussie.

Disposer du matériel nécessaire

Pour profiter de votre terrasse en bois sur le long terme, le choix du matériel nécessaire à la pose doit se faire avec grands soins. Il faudra aussi tenir compte de votre budget pour une sélection adéquate. Si ce dernier est limité, tournez-vous vers une terrasse en bois en kit prêt à poser. Sinon, des lames de platelage en bois conviennent parfaitement.

Pour soutenir les lames de bois, des lambourdes de classe 3 minimum ou des solives sont requises. Afin de garantir un arrimage solide des différentes pièces, choisissez des vis terrasse en acier inoxydable ayant jusqu’à 2,5 fois l’épaisseur des lames. Assurez-vous d’avoir à proximité une perceuse/visseuse électrique, une scie circulaire, une cale de pré-perçage et un redresseur de lames.

Installer une terrasse en bois : les précautions à prendre

Certaines précautions techniques permettront de réussir la pose de votre terrasse de jardin en bois. Pour choisir son emplacement, vous devez penser à l’orientation de celle-ci par rapport au soleil. En effet, si vous désirez installer une terrasse extérieure en bois, c’est pour profiter pleinement du soleil, mais aussi du vent.

De préférence, il est recommandé de prévoir l’installation de la terrasse sur un terrain à pente (1,5 % au minimum). Celle-ci permettra l’écoulement des eaux pluviales. Pour cela, la plus grande pente devra être du côté de la maison pour éviter l’infiltration d’eau dans la maison.

Lors du choix de l’emplacement, des lames et des lambourdes, veillez au respect de la norme DTU-51. Pour la solidité du platelage et sa résistance aux insectes, vos lames de bois devront être conformes à la norme NF B54-040. Assurez-vous aussi que les lames et les lambourdes ne soient ni trop sèches ni trop humides.

Pour des raisons d’entretien, il est recommandé de soigner la sélection du bois. Il peut s’agir du bois de pins, du chêne ou du bois exotique. Vous trouverez ici des astuces pour trouver le bois idéal.

Préparer le sol pour la pose de support

Avant d’installer vos solives ou lambourdes, la pose d’un support est indispensable. Il servira de socle et de soutien pour votre installation. Cette étape requiert une grande attention. Si vous n’êtes pas vraiment certain de pouvoir réaliser le support, vous pouvez faire appel à un professionnel du domaine.

Pour le support, plusieurs options s’offrent à vous. Si le sol de votre jardin est particulièrement instable, il est recommandé de réaliser une dalle en béton. Alternativement, vous pourrez choisir des plots de fixation en PVC ou des pilotis. Dans ces derniers cas, l’installation d’un film géotextile sur le sol évitera la remontée d’humidité et l’envahissement de la terrasse par la végétation.

Préparer et poser les lambourdes

Dans le cas d’une pose de terrasse sur lambourdes, il faudra les préparer avant de les installer. À l’aide d’un crayon, commencez par marquer les lignes de coupe sur les lambourdes. Découpez les lambourdes en suivant les lignes précédemment marquées. Ce découpage devra suivre le plan et les dimensions prévus pour votre terrasse.

Une fois découpées, fixez les lambourdes sur les plots ou sur le béton précédemment coulé. Vous pourrez aussi opter pour une fixation muralière sur un pan de mur de la maison.

Découper et fixer des larmes de terrasse en bois

Les premières lames seront découpées en fonction des mesures prises au préalable. Avec votre visseuse, vissez les lames l’une après l’autre. Pour que l’humidité ne dégrade pas rapidement votre installation, espacez vos lames de bois de 3 mm chacune. Elles pourront alors gonfler et dégonfler selon l’humidité des saisons sans déformer la structure de la terrasse.