Comment réduire sa consommation de papier avec le papier de pierre ?

Le papier pierre est une alternative au papier, totalement non-toxique et biodégradable. Il convient à de nombreux types d’impressions, notamment la lithographie offset et la sérigraphie.

Comme son nom l’indique, le papier pierre est principalement composé de carbonate de calcium, une substance présente dans les roches, et ne contient donc aucun arbre. Celui-ci se dégrade en toute sécurité, sans dégagement de gaz nocifs, et disparaît complètement au bout de 14 à 18 mois s’il est laissé dans la nature.

Il peut également être facilement brûlé sans dégagement de gaz nocifs.

Aucun arbre, eau, toxine ou produit de blanchiment n’est utilisé dans la production du papier de pierre. Il  peut être facilement recyclé parce qu’il ne contient pas de résidus d’arbres, et donc pas de fibres

Cette matière n’absorbe pas l’encre comme le papier traditionnel à base de pâte de bois et utilise donc 15 à 20 % d’encre en moins lors de l’impression par rapport au papier à base de pâte de bois. Il en résulte une image extrêmement nette et précise.

Le papier pierre présente des caractéristiques également intéressantes en tant que support d’écriture.

Les pages sont plus lisses, et vous devez faire un effort pour les déchirer.

Les différentes utilisations

Le papier de pierre est conçu pour être une alternative plus écologique au papier de pâte de bois traditionnel. En effet, lors de sa conception dans les usines, de l’eau en boucle fermée est utilisée, la pierre restante de l’industrie locale est mélangée à une petite quantité de plastique recyclé.

Celui peut prendre la forme de de feuille A4, carnet écologique, papier d’impression pour industriel, flyer, carte de visite et bien plus encore. C’est donc une meilleure alternative pour l’environnement et pour le client.

Quels sont les avantages du papier pierre  ?

Il est durable, résistant à l’huile et aux déchirures, et imperméable, il suffit d’essuyer les éclaboussures sans endommager vos notes laissées sur vos pages.

En effet, il est résistant aux graisses. Il n’a pas la capacité d’absorption des fibres du papier à base de pâte de bois, le papier pierre repousse simplement les traces de graisse indésirables telle de l’eau dans de l’huile.

La production durable et le processus de dégradation ne produisent pas de déchets et ne sont pas toxiques.

Fabrication de la matière

Dans la fabrication du papier à base de pierre, les minéraux sont plus qu’un simple revêtement, ils sont le cœur du produit. Celui-ci représente 80% de ses ingrédients. Broyez le carbonate de calcium en poudre fine et mélangez-le avec une petite quantité de polyéthylène haute densité (PEHD) et vous obtiendrez du papier de pierre

Le PEHD est l’un des plastiques les plus répandus au monde. Nous l’utilisons tous les jours, même plus que nous ne le saurons peut-être. On le trouve dans les emballages tels que les cartons de lait et les bouteilles de shampoing, mais aussi dans les réservoirs de carburant, les casques, etc.

Dans le papier minéral, le PEHD est utilisé comme liant pour conserver le carbonate de calcium dans la plaque plane et conférer au produit final la flexibilité du vrai papier. Selon l’EPA, il s’agit de plastique de type 2 et est largement accepté dans les centres de recyclage, mais ce n’est pas toujours le cas.

Tant que toutes les personnes impliquées dans le processus de recyclage le savent et ne le confondent pas avec du papier ordinaire, le matériau peut également être recyclé sous forme de plastique.

Impact sur la nature

La différence la plus évidente entre le papier de pierre et le papier traditionnel est la quantité de matières premières nécessaires pour produire ce dernier.

Lors de la production de papier de pierre, il n’est pas nécessaire de couper des arbres, pas d’eau, il y a de faibles émissions de carbone et aucun acide, alcali ou agent de blanchiment n’est requis pour la production.

Les pierres de papier sont recyclables. En raison du PEHD, il doit être recyclé avec du plastique de type 2. En plus d’être recyclable, le papier de pierre peut être photodégradé après 14 à 18 mois d’exposition au soleil. Cependant, on ne sait pas encore ce qu’il adviendra des composants en PEHD après ce processus.

Alors convaincu par l’utilisation du papier de pierre ? En parallèle, découvrez comment réduire son empreinte carbone au quotidien.