L’importance du film antibactérien alimentaire

Tous les ans, des milliers de décès sont recensés à cause des maladies d’origine alimentaire. Germes, microbes, bactéries et autres agents pathogènes peuvent en effet se multiplier dans nos denrées alimentaires. La solution mise en place par le secteur agroalimentaire ? L’usage d’un film à action bactéricide. Mais comment est conçu ce film alimentaire antibactérien ? Comment limite-t-il la prolifération des micro-organismes ?

Le film antimicrobien : Efficace pour lutter contre les virus et les bactéries

Outre les lingettes désinfectantes, le gel hydroalcoolique ou encore le port du masque, s’il y a bien un produit qui nous permet d’œuvrer sereinement, c’est le film antimicrobien. Stoppant la prolifération des microbes et des virus sur les surfaces touchées par le public, son épaisseur est évaluée en microns et va de 30 à 5000.

Que ce soit dans les hôpitaux, le milieu alimentaire ou les transports en public, l’usage d’un film antimicrobien nous procure une tranquillité d’esprit et un maximum de propreté. Fongicide, bactéricide et virucide, voyons voir quelles sont les caractéristiques du film prêt à l’emploi pour surfaces alimentaires et conditionnement.

 

Qu’est-ce que le film antibacterien alimentaire à pouvoir bactéricide ?

Le ministère de l’agriculture recense tous les ans, des infections liées à l’alimentation : indigestion, gastro… Que ce soit dans le milieu hospitalier, dans les écoles, dans les cantines de restaurant ou chez soi, nous ne sommes pas à l’abri des saleté et des agents nocifs.

Le film antimicrobien en plastique est apte au contact alimentaire et peut réduire la multiplication des agents pathogènes dans les aliments. Il doit cela à sa doublure antimicrobienne, répondant aux normes européennes. Associé à l’usage du vinaigre blanc, c’est une solution antibactérienne très prisée, d’autant plus qu’aujourd’hui, les chercheurs mettent en avant un film antibacterien alimentaire d’origine végétale, biodégradable et compostable pour sauvegarder l’environnement.

 

Le procédé de fabrication d’un film anti-bactérien alimentaire

La couche antibactérienne du produit est composée d’un élément que l’on appelle biopolymère. Ce dernier est à base de pullulan que l’on obtient grâce à du sirop d’amidon durant son processus de fermentation.

Polysaccharide soluble dans l’eau, le pullulan est une chaîne de molécules de sucre, de cellulose et de glycérine connectées entre elles. On a y ajoute de l’arginate laurique, qui est une substance primordiale pour éliminer les micro-organismes, les moisissures, les souillures, et lutter contre les mauvaises odeurs.

 

Les avantages de l’utilisation du film antibactérien

Le film antimicrobien a de nombreuses qualités. Il permet par exemple de :

  • Diminuer les bactéries à hauteur de 99.99% :
  • Etre nettoyé et désinfecté sans pour autant perdre de sa valeur ;
  • Etre utilisé sur une surface régulière ou irrégulière ;
  • Etre personnalisé, afin que vos clients soient toujours visibles auprès de leur public cible ;
  • Garder son activité anti-microbes et salissures même après de multiples lavages.

Utiliser le film antimicrobien dans le secteur alimentaire

Les menus de restaurant

Tout au long de la journée, les menus d’un restaurant sont touchés par de multiples personnes. S’il y a un moyen efficace pour réduire la prolifération des microbes, c’est bien le film antibactérien. Il permet de couvrir les menus, ce qui rendra votre restaurant beaucoup plus sain et permettra de protéger vos clients. De plus, cela favorisera la confiance de vos fidèles clients.

 

Les étiquettes et les emballages

Il faut savoir que le film antimicrobien connaît un succès fou aujourd’hui dans le secteur des emballages et des étiquettes. On l’utilise principalement pour garantir la sécurité des aliments, mais cela ne s’arrête pas là. En effet, on peut en utiliser pour les produits de santé ou même les produits cosmétiques. Les emballages que l’on recouvre d’un film antimicrobien ont une durée de vie plus longue.