Comment détecter une fuite d’eau dans circuit de chauffage ?

depannage chauffe eau

En hiver, les fuites d’eau sur le réseau de chauffage deviennent récurrentes à cause du changement brusque de température ce qui provoque du gel et de rupture des tuyaux. Quoi qu’il arrive, il est nécessaire de détecter rapidement la source d’une fuite pour maintenir la pression de tout le système de chauffage et garantir le bon fonctionnement de votre chaudière.

Si vous pensez avoir une fuite d’eau sur votre circuit de chauffage, découvrez ici les meilleurs conseils pour la détecter facilement et rapidement.

Fuites sur circuit de chauffage: d’où viennent ? comment les localiser ?

 

Les fuites d’eau sur les circuits de chauffage font partie des problèmes les plus désagréables, notamment en hiver. Que vous soyez propriétaire ou locataire de votre maison vous risquez de perdre votre confort thermique, suite aux pannes liées à votre réseau de chauffage. En cas de suspicion d’une fuite d’eau, il est nécessaire de faire intervenir un professionnel pour la mise en œuvre d’une Recherche de fuite d’eau Brunoy. En revanche, si vous êtes un bon bricoleur, vous pouvez localiser  vous-même la source du problème, en attendant l’arrivée de l’artisan. Commencez par chercher dans les endroits les plus susceptibles : radiateurs, raccordement des tuyaux, soupape…

Un radiateur qui fuit, comment réagir ?

Les radiateurs sont exposés aux fuites d’eau. Si vous disposer d’un radiateur qui fuit, vous devrez donc le réparer rapidement avant que la situation ne s’aggrave. En effet, un radiateur qui se met à fuir en goutte à goutte peut passer un inaperçu pendant une certaine période, mais il peut vite provoquer des dommages matériels.

En effet, les fuites d’eau sur les radiateurs sont généralement le résultat d’un problème provenant de la soupape ou de la broche.

Si la soupape est la responsable de la fuite, vérifiez donc l’état de la broche de la vanne (si elle est ouverte ou non). En cas de soupape défaillante, vous devrez vidanger tout le circuit pour pouvoir la remplacer et purger aussi tous les radiateurs. Une telle opération est délicate, il vaut mieux donc confier les travaux à un chauffagiste compétent.

Par ailleurs, si la faille vient d’une broche de soupape (qui se trouver à l’intérieur de la valve), il vous suffit de la resserrer pour arrêter la fuite d’eau.  Pour ce faire, retirez le couvercle de soupape puis serrez bien l’écrou situé à l’intérieur de la broche. Si l’eau coule toujours, contactez rapidement un professionnel pour procéder au remplacement de la broche.

Une fuite dans le radiateur peut être causée par un raccord tuyau mal serré. Dans ce cas, vous devrez serrer l’écrou de couplage pour arrêter l’écoulement d’eau. Ne serez pas trop l’écrou pour ne pas casser le joint ou le déformer. Si cela ne fonctionne pas, vous devrez peut-être remplacer la vanne, vidanger et remplir tout le circuit de chauffage.

Enfin, les tuyaux de plomberie peuvent avec le temps s’abimer suite à la corrosion. En effet, les tuyaux en métal sont souvent exposés avec l’eau ce qui provoque de la rouille et des fissures. La tuyauterie et les radiateurs entiers peuvent s’user au fil du temps et doivent être remplacés, mais, il faut confier cette opération à un plombier chauffagiste.

Quelles techniques pour rechercher une fuite sur un circuit de chauffage ?

Les professionnels de plomberie et les experts font le recours à des méthodes spécifiques et non destructives, pour localiser une fuite d’eau sur un réseau de chauffage. Parmi lesquelles citons :

  • La caméra thermique : elle permet de visualiser tous les ruptures et les fissures présentes sur le circuit et de localiser ainsi les pertes d’eau. La thermographie consiste à utiliser en caméra thermique capable d’enregistrer des vidéos et des photos de haute qualité pour faire un diagnostic fiable et précis.
  • Le traçage des tuyaux de chauffage à l’aide d’un courant de type 8khz ou 33khz : cette méthode est la plus fiable pour détecter les tuyaux d’alimentation de chauffage. En insérant un courant spécifique, il est possible de déterminer avec exactitude le chemin de vos canalisations et de réaliser un diagnostic précis permettant de localiser la fuite.
  • Le gaz traceur : il s’agit d’un gaz composé d’azote est d’hydrogène qui peut être injecté dans une canalisation préalablement purgée. Ce gaz est plus léger que l’air et permet de repérer facilement la source de votre fuite d’eau. 
  • L’électro-acoustique : grâce à un équipement d’écoute spécifique, le professionnel peut identifier les bruits provoqués par la fuite dans la canalisation en analysant les résonances sonores présentes dans les tuyaux. Plus il se rapproche, plus le bruit devient audible et reconnaissable pour le technicien.