Accéder à une formation professionnalisante pour exercer le métier de traiteur

Dernière modification le : by Antoine Dubreuil

Le métier de traiteur est toujours en perpétuelle évolution. En effet, le marché offre de nombreuses opportunités professionnelles. Certains prestataires choisissent de travailler en tant que salariés auprès d’une entreprise. Mais, vous pouvez également entreprendre dans ce domaine et proposer vos services à titre indépendant. Pourtant, avant d’envisager une perspective d’avenir comme prestataire gastronomiqueil faudra suivre une formation traiteur. Vers quel centre de formation se tourner pour accéder à un enseignement professionnel ?

En quoi consiste le métier de traiteur ?

Devenir traiteur professionnel implique de suivre des formations spécifiques pour acquérir les compétences nécessaires dans le secteur de la restauration. Outre les domaines à maîtriser, le traiteur devra également apporter une touche personnelle à son savoir-faire. Cela lui permettra de se distinguer de ses concurrents.

Quelles sont les aptitudes nécessaires ?

Cuisinier, boucher, poissonnier, pâtissier, charcutier, en somme, ces fonctions représentent le travail d’un traiteur. À travers les réceptions, ce professionnel prépare les produits alimentaires variés à base de gibier, de poisson et de volaille par exemple.

Dans le secteur évènementiel, il se chargera de la préparation des plats à déguster par les convives. Généralement, il agit à la fois comme organisateur et restaurateur pour diverses festivités. Sa prestation commence depuis la décoration de la table et s’étend jusqu’à la fourniture des équipements et matériels nécessaire. À part ses compétences culinaires, ces réceptions privées où il œuvre lui exigeront des compétences en logistiques.

Outre ses connaissances basiques, il devra également avoir des bases artistiques traduites à la gastronomie. Au même titre que la saveur des plats, les clients exigent également un aspect visuel impeccable éveillant leur gourmandise.

Et les prérequis ?

Le métier de traiteur demande une implication personnelle du professionnel dans chaque tâche. Mieux il mettra en avant son côté artisanal, plus les opportunités s’offriront à lui. Il devra donc avoir une ouverture d’esprit pour diriger son équipe et répondre en même temps aux besoins de ses clients. D’ailleurs, son conseil est indispensable aux particuliers souhaitant se renseigner sur les variétés et la qualité des produits alimentaires.

Il ne faut pas oublier que l’activité traiteur est inséparable de la manipulation des appareils électroménagers. Il devra maîtriser parfaitement les robots de cuisine comme le pétrin, le broyeur, le hachoir, le mélangeur, etc.

Quelle est la formation traiteur adéquate ?

De nos jours, il devient plus difficile de répondre aux exigences des clients, surtout en pratiquant les métiers de l’hôtellerie. En effet, le traiteur se doit d’être à la fois créatif et de suivre les nouvelles tendances de la gastronomie. Que ce soit pour maîtriser des plats concoctés ou semi-élaborés, voici donc les formations à suivre pour devenir traiteur professionnel

  • Pour acquérir les bases des disciplines culinaires, le traiteur devra suivre une formation professionnelle continue. Ce cursus est sanctionné du Certificat d’aptitude professionnelle en cuisine. Toutefois, il est possible d’opter pour des disciplines particulières à travers les formations professionnalisantes. On cite à ce titre le CAP charcutier-traiteur ou le BTS en hôtellerie-restauration.
  • À part la cuisine, la personne intéressée à suivre cette voie devra avoir de solides connaissances en gestion d’entreprise. Dans son métier, elle sera amenée à gérer sa propre équipe, à savoir, les serveurs, les cuisiniers, les pâtissiers, etc.
  • Enfin, le professionnel souhaitant s’épanouir dans ce métier est tenu de se former en marketing. Ce sont des atouts non négligeables qui s’ajouteront à son expérience professionnelle pour rentabiliser son activité. Donc, pour devenir traiteur, il est préférable de s’inscrire à une autre formation en alternance en rapport à l’entrepreneuriat.

Quelles sont les contraintes liées à ce métier ?

Outre la formation traiteur obligatoire, les métiers de la restauration sont soumis à des contraintes liées étroitement à son activité. Pour exercer légalement sa profession, il s’assurera de respecter l’hygiène des aliments en utilisant des produits frais et de qualité. Cette règle est valable pour les pâtisseries, les charcuteries et tous les autres plats cuisinés. De même, le professionnel en hôtellerie veille à ce que les aliments soient stockés dans des lieux respectueux de la norme sanitaire. Les professionnels exerçant des activités indépendantes comme les métiers de bouche doivent aussi avoir une carte professionnelle.