A la découverte du kombucha et ses vertus sanitaires

En Occident, nous n’avons pas pu profiter des bienfaits du Kombucha qu’à partir du XXe Siècle. Pourtant, depuis maintenant plus de 2000 ans, de nombreux Chinois, Japonais et Russes en boivent régulièrement. Faisons la découverte de cette boisson et ses multiples vertus. 

Comment on obtient le Kombucha ? 

La combucha est un produit assez récent pour nous, les occidentaux, si bien que nous entendons régulièrement de nouvelles hypothèses concernant sa composition. Certains vous diront ainsi que l’on obtient la boisson d’un champignon. Ce n’est pourtant pas le cas. En effet, les éléments à sa base sont le thé noir, le sucre et le SCOBY ou symbiotic colony of bacteria and yeast. Connu également sous l’appellation de souche de Kombucha, ce dernier se joindra donc au mélange de deux premiers ingrédients avant que le tout soit couvert pendant dix jours. Ce processus aura pour effet une conversion du sucre en alcool puis en acides et l’obtention, à la fin, d’une boisson fermentée qui, à première vue, peut faire penser au cidre. 

Le kombucha, allié de la digestion et du système immunitaire 

Le kombucha ne s’est fait pas appeler élixir vivant et boisson d’immortalité pour rien. Sa richesse en probiotique, en vitamine C et en acide glucarique en fait en effet un excellent moyen pour améliorer le système de défenses de l’organisme. Il vous permettra ainsi de mieux vous protéger contre les virus et bactéries en tout genre. 

La teneur en probiotique de la boisson fermentée lui permet aussi de favoriser l’équilibre de la flore intestinale. Pensez ainsi à en prendre en cas de problèmes de constipation, de diarrhée ou autres troubles liés à une défaillance transitaire. De nombreuses études ont permis également d’établir l’efficacité de la boisson pour mettre fin à des troubles intestinaux et des ballonnements. 

Des bienfaits pour la santé cardiovasculaire et le système d’élimination 

Pour vous mettre à l’abri des problèmes cardiovasculaires en tout genre, il vous faudra une solution pour rétablir l’équilibre entre les taux de bon et de mauvais cholestérol. Le Kombucha vous constituera ainsi un meilleur choix dans ce cas du fait de la présence du thé. Vous pourrez aussi vous y alliez dans le cadre d’une cure détox sachant que la boisson fermentée contient de l’acide glucarique, un composé contribuant au bon fonctionnement du système d’élimination. 

Sachez aussi que le Kombucha a été utilisé depuis longtemps comme une arme contre le vieillissement cellulaire, le thé le composant étant aussi un antioxydant reconnu. 

N’existe-t-il pas de contre-indications et des effets secondaires concernant le Kombucha ? 

Si, mais ils sont si minimes pour faire de l’ombre aux différentes vertus de la boisson. Une femme enceinte devra notamment s’abstenir d’en boire, la présence d’alcool, de bactéries et de champignons dans la composition pouvant porter atteinte au développement du fœtus. 

Du côté des effets secondaires, la teneur en probiotique et l’acidité de la boisson peuvent créer chez les plus intolérants, des nausées, des douleurs à l’estomac de l’acidose ou des allergies. 

Bien que ces effets secondaires ne concernent qu’une catégorie très infime de consommateurs, l’abus du Kombucha est à éviter, comme toute bonne chose bien évidemment.